La civilisation et ses bêtes – les réécritures

En parallèle de la traduction de la fable arabe, le Procès animal de la domination humaine, tiré de l’épître 22 des Épîtres des Frères en Pureté (Rasāʾil Ikhwān al-ṣafā) qui paraîtra aux Belles Lettres en janvier 2020, nous proposons des réécritures contemporaines de la fable, reprenant la structure de l’intrigue, à savoir la confrontation des animaux et des humains dans un procès organisé devant le roi des djinns pour déterminer de la légitimité ou non de la domination des hommes sur les animaux, en déclinant les sujets de plainte, pour intégrer les différentes problématiques soulevées par l’éthique animale contemporaine, mais aussi pour exposer sous cette forme judiciaire des problèmes politiques d’autres natures (la colonisation, la domination de genre, etc.).

À paraître :

Vaulx d’Arcy Guillaume de (trad.), Le procès animal de la domination humaine – fable-fleuve tirée des Épîtres des Frères en Pureté (Rasāʾil Ikhwān al-ṣafā), Paris, Belles Lettres, hiver 2020.


1 réflexion sur « La civilisation et ses bêtes – les réécritures »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.